Temps forts

GROUPE DE PAROLE 4ème  - juin 2019

Avant-dernière rencontre de l’année du groupe de parole des 4ème . Une quinzaine de jeunes accompagnés de MM. Zinbi, Malteste et Mme Bardet se sont donnés rendez-vous dans la maison des frères jouxtant le collège. Une première pour beaucoup.

Quel sujet proposé ? Nous sommes le 5 juin. Mais demain que se passe-t-il
donc ? Munis chacun de la bande dessinée de « Goyo », il est facile de trouver qu’il doit s’agir d’un sujet concernant Marcellin. Un calendrier Champagnat rapidement consulté nous fait découvrir que demain, le 6 juin, c’est sa fête !

Nous découvrons :

  • Sa confiance en Marie avec l’épisode du « Souvenez-vous dans les neiges»: Les jeunes musulmans présents nous rappellent que Marie est aussi une figure importante dans l’Islam.
  • « Champagnat au milieu des enfants » : son attention à la jeunesse, spécialement aux plus démunis : enfants abandonnés et orphelins.
  • « Marcellin à Paris » et son courage à toute épreuve malgré les difficultés auxquelles il se heurte pour faire reconnaitre le jeune institut des Frères Maristes.
  • Il est un modèle pour nous tous.

Un goûter fort sympathique termine la rencontre.

Bonne fête à tous les Frères Maristes, ceux présents à Lagny et ceux répartis partout dans le monde.

Frère Bernard Vial

 

Célébration des terminales  - juin 2019

Les élèves de Terminale ont vécu un dernier jour rythmé de temps forts… A commencer par une célébration à la chapelle de l’établissement.

Ce temps de spiritualité fut rythmé de chants, de mots d’encouragement de
Mme GRANDGIRARD. L’équipe de pastorale a ensuite proposé un temps d’intériorité comprenant une lecture biblique, des exercices de respiration (pouvant être utilisés avant et durant les épreuves en cas de stress…) et un temps d’échange et de témoignages informels. Les élèves de terminales, comme l’équipe éducative, ont vécu ce temps comme un cadeau. Certains élèves ont souligné « les valeurs transmises dans cet établissement, en complément des savoirs apportés », ils « remercient les profs, les CPE, la direction d’avoir été à leur écoute et de les avoir accompagnés »…
A nous de leur souhaiter la réussite, la joie sereine et le bonheur dans leur vie intérieure et quotidienne…

Mme Caroline VILLORDIN

 

Inauguration du Musée Mariste  - juin 2019

Au sein de l’Ensemble scolaire, un musée mariste a ouvert ses portes le 6 juin 2019. Jour de fête chez les maristes !

En s’inspirant du musée de l’Hermitage à Saint- Chamond, celui-ci a été élaboré par les élèves de l’enseignement d’exploration Patrimoine et leurs enseignants,
M. LECLERCQ (documentaliste) et Mme VILLORDIN (Professeur et APS).

Divisés en plusieurs groupes les élèves ont mené à terme leur mission : la scénographie, le choix des œuvres, la création des cartels, …

Une fresque de Marcellin Champagnat a été réalisée par les élèves, le personnel éducatif avec l’aide précieuse et bienveillante de Chris TRAM, artiste peintre originaire de Grenoble. Cette activité artistique leur a permis de s’initier à des techniques non pratiquées dans le tronc commun d’enseignement. Le musée est simple d’approche, tout comme ses objectifs : mettre en lumière l’histoire de l’établissement, et montrer que les valeurs maristes sont toujours vivantes dans le quotidien des élèves.

Articles et photos de Mme Caroline VILLORDIN

 

Equipe Mariste Locale  - mai 2019

L’équipe mariste locale s’est réunie trois fois cette année, autour de la dynamique provinciale « Nous partageons la vie, nous imaginons l’avenir ».

Pour rappel, l’EML est une rencontre ouverte à tous les membres de la communauté éducative partageant les valeurs humaines et maristes qui sont les racines de nos pratiques…

Lors de la première rencontre, l’art fut mis à l’honneur en même temps qu’une discussion autour du marist camp (réflexion sur les besoins et les attentes de la communauté mariste au sens large). La seconde rencontre a été dynamisée par la création des panneaux de Pâques de l’établissement et un défi reportage sur le qui est vécu à l’EML. Enfin, lors de la dernière rencontre, autour d’un barbecue les participants ont pu échanger sur un appel du chapitre général (rassemblement de tous les frères maristes du monde entier afin de réfléchir aux grandes orientations et élire le supérieur général des Frères), à savoir « être une famille charismatique globale, des phares d’espérance dans un monde turbulent. » …

Ainsi, peut-on dire que L’EML vit grâce au personnel éducatif qui participe à ce temps de pause et de ressourcement, nécessaire voire essentiel dans notre quotidien…

Mme Caroline Villordin

 

Sacrement du Baptême – avril 2019

Samedi 13 avril, Nina, Jean, Nathan, Roman, Tiphaine, Jade, Élisa, Léna, Clémence, Bérénice, Anton, Patrick, Phyléas ont eu la joie de recevoir le sacrement du baptême par le père Alain Gambart.

Quelques jours avant, ils se sont retrouvés pour une retraite chez les frères maristes. Ces temps de partage et de réflexion leur ont permis de se mettre pour quelques heures à l'écart du quotidien et d'aller encore un peu plus loin dans leur préparation du baptême. Une journée bien remplie puisque ils sont partis à la découverte des vitraux de Notre Dame des Ardents de Lagny, ils ont approfondi les symboles du baptême (eau, Saint Chrême, vêtement blanc, lumière), réalisé une croix pour le coin prière de leur chambre, prié ensemble et répété la cérémonie pour être plus détendus le jour J ! 

Familles, parrains, marraines et amis de ces jeunes étaient venus nombreux prier avec eux le 13 avril à la chapelle Saint Laurent. Les musiciens nous ont aidés par leurs chants joyeux. Pour le chant d'envoi nous avons pris "Appelés à témoigner de son amour, disciples missionnaires pour annoncer et proclamer la joie de l’évangile". Le baptême nous invite à être des disciples missionnaires du Christ et à marcher joyeusement à sa suite.

Mme GUILLEBAUD – animatrice préparation baptême

 

Equipe Mariste Local – avril 2019

Lors de cette soirée, l’équipe pastorale a proposé et préparé les supports de partager / travailler une activité sur le thème de Carême :

« La Terre est notre mère : protégeons-la ! »

Ce fut un temps de partage, chaleureux, convivial, où, comme de coutume les fous rires étaient nombreux ! Seule exigence : rester soi-même !

Mme Hélène CAVACO – Equipe Pastorale

 

5ème Rencontre des Jeunes Maristes (RJM)
1er et 2 février 2019

Les 5e RJM ont eu lieu à Saint Chamond, plus précisément à l’Hermitage, à côté de Saint Etienne. Neuf établissements maristes étaient représentés par des élèves. Notre ensemble scolaire a été représenté par 8 collégiens et 5 lycéens (accompagnés par Mme Stéphanie Boulanger, Frère Toni et Mme Caroline Villordin) : Maguy, Paolina, Margot, Marius, Alexandre, Eléonore, Chelsea, Ayoub, Mathieu, Avnish, Hugo, Marjorie et Mazara. Durant cette rencontre, nous avons marché sur les pas de Marcellin.

Après une présentation des différents établissements et des changements en cours, nous avons vécu un temps de témoignage émouvant et fort, des jeunes partis en Hongrie.

Une interaction entre les participants et les jeunes a été très intéressante et enrichissante, et a permis une prise de conscience des conditions de vie des jeunes maristes en Hongrie.

Nous avons réfléchi sur les possibilités d’actions de solidarité. La veillée fut un moment de partage et de jeux. Le lendemain, la célébration dans la chapelle de l’Hermitage nous a invitée à réfléchir sur des changements à faire dans nos vies. Cette dynamique s’est poursuivie avec un « mariste camp » portant sur l’accompagnement et l’engagement dans nos établissements.

Nous retiendrons de cette rencontre que la solidarité et le partage sont des valeurs importantes, et doivent continuer de vivre dans nos établissements et dans nos vies.

Les jeunes représentants (photos : Caroline Villordin)

 

Taizé 2018

Quelques élèves de Saint Laurent ont vécu un temps d’intériorité et de rencontres avec d’autres jeunes du diocèse et d’Europe à Taizé, durant la première semaine des vacances de la Toussaint. Les journées furent rythmées par les trois prières par jour, des temps d’introduction biblique, de travail pour le bon fonctionnement de la communauté. Ce temps de pause, leur a permis de découvrir une autre façon de prier, mais également de partager sur leur quotidien d’adolescent.

Mme Caroline Bernard-Villordin

 

« La Paix »
Mardi 11 décembre 2018

Pour faire écho à la journée de a Paix organisée par Monseigneur Nahmias à Meaux
le 8 décembre dernier, un temps fort s’est déroulé avec tous les collégiens.

Les élèves des niveaux 6°, 5°, 4° et 3° se sont rassemblés pendant ¾ h dans la cour. D’entre eux les ont accueillis par un chant, accompagné de Frère Toni et Hyacinthe aux instruments.

GOHIER s’est ensuite adressé à cette assemblée bien vivante L’équipe de la Pastorale avait distribué à chaque élève une colombe en papier, symbole de Paix. Tous l’ont animée lors d’un chant.

2 autres élèves ont ensuite récité des poèmes de leur composition, très émouvants.

L’ensemble de ce rassemblement hors du commun a été filmé par Mme GODARD et son drone, ce qui immortalise ce moment particulier.

Un grand merci à M. ZINBI et à Mme VALLON qui ont été les instigateurs et chefs d’orchestre de cette belle rencontre.

Un grand merci aux professeurs et surveillants qui ont accompagné leurs élèves.

Que ce moment de Paix en communauté puisse se renouveler !

 

1ère RENCONTRE EQUIPE MARISTE LOCALE (EML)
du mardi 20 novembre 2018

« Les frères nous ont accueillis chaleureusement dans leur maison pour cette 1ère soirée de l’année. J’étais restée ‘sur ma faim’ lors de la réunion de rentrée où l’équipe de pastorale s’était présentée à tous. J’avais envie d’en voir et d’en savoir ‘un peu plus’ sur cet Esprit Mariste dont j’entends parler tous les jours.

Et je n’ai pas été déçue ! J’y ai trouvé un accueil extraordinaire ! Cela a été un réel moment de détente et de partage entre collègues dans la simplicité et la joie : fous rires et évasion ont été les maîtres mots de cette soirée ! »

Mme Fabienne GARCIA – Secrétariat Collège

 

Hongrie – séjour de solidarité du 15 au 21 octobre 2018

Durant quelques jours, 9 élèves issus des établissements maristes de Toulouse, Marseille et Lagny, se sont rendus avec APS et enseignants en Hongrie. Ce voyage a permis de percevoir la réalité des œuvres maristes à Karçag et à Esztergom, deux villages au sein desquels les frères et laïcs maristes viennent en aide aux populations tziganes.

Voici un témoignage de Jorick qui donne sens à ce que les jeunes ont vécu :

Jorick, 18 ans :

« La première fut à Karcag, où on a passé le plus de temps. Karcag est une jolie petite ville, où nous sommes restés pendant près de trois jours pour participer à des activités dans une école mariste. Ce fut très enrichissant de voir comment se passe l'école dans d'autres pays. Nous avons pu interagir avec les enfants notamment en participant à un de leurs cours, en faisant des activités avec eux tels que des activités artistiques ou en jouant au football ou même une boom, mais aussi pendant la dernière soirée passée à Karcag où nous avons eu un repas avec des élèves plus âgés. Néanmoins, ce qui fut beaucoup moins jolie fut de visiter le quartier gitan, d'où viennent les élèves. C'est là que j'ai été confronté pour la première fois à un tel degré de pauvreté, qu'on a du mal à imaginer dans un continent comme l'Europe, mais aussi à une communauté si fermée (à cause de toutes ces années de ségrégation). Il est vrai que, même si toutes ces personnes ne sont pas toutes innocentes dans l'affaire, comme disait l'une des filles appartenant à cette communauté à qui nous avons pu parler, cela donne une forte envie de s'impliquer réellement dans une activité humanitaire n'importe où dans ce monde pour contrer ces inégalités et ces conditions inacceptables dans lesquels certaines personnes vivent.

La deuxième partie du voyage fut assez différente, nous sommes allés dans un établissement beaucoup plus petit et qui avait une vocation un peu différente de l'école mariste: elle permettait aussi aux mamans des enfants de laver leur linge sale, etc. De plus, le "quartier gitan" d’Ezstergom était beaucoup plus petit mais les gens qui y habitaient étaient beaucoup plus accueillant et joyeux. La pauvreté du milieu dans lequel ils vivaient m'a tout de même affecté malgré leur attitude positive. Nous avons pu faire de belles rencontres notamment avec des jeunes très motivés et impliqués dans ce qu'ils faisaient. »