Actualités

Noisiel et ses "maisons ouvrières"

Chaque année, dans le cadre du cours de Culture générale en classe de BTS, deux thèmes sont imposés par le Ministère. “Dans ma maison” est le premier et c’est dans ce contexte qu’au mois d’octobre, les étudiants de BTS Assurance et Professions immobilières ont pu découvrir la cité ouvrière de Noisiel. Scindés en deux groupes, accompagnés par leur formateur, les étudiants, grâce à un guide conférencier, ont pu mieux appréhender l’histoire de l’entreprise Menier, le projet social des industriels chocolatiers, les logements des ouvriers et les édifices collectifs de la ville.

C’est à partir de 1874 qu’Emile Menier décide de faire construire une cité ouvrière destinée à loger les ouvriers de son usine et leur famille. Plus de 300 logements et équipements collectifs seront construits offrant ainsi de nombreux avantages en matière de logement, santé ou instruction alors qu’à l’époque les conditions de vie des ouvriers sont souvent déplorables. S’inscrivant dans une forme de “paternalisme utopique”, l’intérêt est pour l'entrepreneur de s’attacher les ouvriers et leur descendance, tout en exerçant une forme de contrôle social sur sa main d'œuvre.

Par un temps pluvieux, les étudiants ont pu découvrir dans un premier temps l’ancienne mairie édifiée en 1893 et restaurée depuis, mairie qui fut offerte par la famille Menier à la ville de Nosiel ! En parcourant les rues de la cité ouvrière, les guides conférenciers ont aussi pu évoquer la vie quotidienne des ouvriers au XIXe et décrire leur logement.
Autant d’informations qui pourront nourrir les copies des étudiants à l’examen en montrant par exemple comment s’inscrit l’espace privé dans un espace collectif qu’est une cité ouvrière.

Christophe Mosset et Caroline Tcholakian

Formateurs Culture Générale et Expression